Edito

Le Centre de Santé de la Maison Médicale du Valois autorisé par L’Agence Nationale de Santé !

Numéro FINESS: derrière ce mot se dissimule l’autorisation délivrée par l’Agence Régionale de Santé (l’ARS) et qui vient d’être délivrée au Centre de Santé du Valois ! Sans ce numéro il est interdit d’exercer la médecine en France !

Cette excellente nouvelle signifie que le Centre de Santé de la Maison Médicale, après dix mois de travail, la rédaction d’un dossier technique de 150 pages va pouvoir ouvrir ses portes selon le calendrier prévu, en janvier 2020.

Rappelons les caractéristiques d’un Centre de Santé, structure médicale au service de la population :

  • C’est la seule structure permettant l’emploi de médecins salariés, forme d’exercice choisie par 80 % des jeunes médecins : l’embauche de jeunes et nouveaux médecins permettra de retrouver des délais de consultations courts.
  • Garantie d’une médecine sans dépassement d’honoraires, avec application du tiers payant intégral pour tous
  • Garantie de trouver un médecin en cas d’urgence dans la journée de 8h à 20 heures qui aura accès à votre dossier médical informatisé.
  • Possibilité de choisir son médecin et d’avoir un médecin référent.

Nous remercions toutes les personnes qui nous ont soutenues et qui nous ont aidées, notamment lors du conseil municipal du 11 septembre en s’opposant à la délibération autorisant la vente d’un terrain à la clinique St Côme. Cette délibération fait par ailleurs l’objet de plusieurs recours.

Nous regrettons les obstacles que le Maire et son premier adjoint ont dressé pour que ce Centre de Santé de la Maison Médicale ne voit pas le jour. Ils ont favorisé d’une façon éhontée le projet du pôle de santé de la clinique St Côme de Compiègne. Rappelons que le projet de St Côme, bien qu’il soit présenté maintenant par la municipalité comme complémentaire de celui de la Maison Médicale n’apportera pas de réponse à la pénurie de médecins généralistes sur Crépy. Il n’offre rien d’autres que quelques cabinets VIDES qui restent à construire et qui resteront en l’absence d’un dossier solide VIDES.

De plus, de nombreux médecins spécialistes de cette même clinique s’oppose à leur départ de la Maison Médicale avenue de Senlis qui les accueille depuis de nombreuses années.

Le projet de la clinique St Côme de Compiègne, porté pour d’obscures raisons par le premier adjoint, a tenté de faire disparaitre la Maison Médicale avenue de Senlis, fondée par le Dr Dupuy maire de Crépy durant 40 ans et à laquelle par vos 1824 signatures à ce jour vous avez montré votre attachement.

Nous avons par la création du Centre de Santé dans les locaux de la Maison Médicale et avec votre soutien assuré la pérennité de ce lieu et apporté une solution moderne, économique, d’initiative locale, soutenue par de nombreux élus qui ont montrés une réelle connaissance des problèmes sanitaires contemporains au contraire de l’équipe municipale actuelle.

Nous avons eu l’occasion de rencontrer plusieurs fois et le maire et son premier adjoint et nous leur avons expliqué l’intérêt de la création d’un centre de santé à Crépy pour accueillir des médecins salariés. Nous n’avons éveillé en eux qu’une vague écoute certes polie mais distraite de notre projet qui manifestement les dépassait. Les Centres de Santé se multiplient en France, soutenus par le ministère de la Santé et leur montage administratif est complexe, peut-être est-ce cette complexité et l’effort demandé qui ont rebutés l’équipe municipale actuelle.

Malgré cette victoire que représente l’autorisation administrative, nous gardons notre  pétition ouverte, accessible par ce lien,, car les élections municipales approchent, la santé en sera le thème principal, et les attaques contre la Maison Médicale vont continuer. Partagez cette pétition, faites-la circuler sur les réseaux sociaux, encouragez les nouvelles signatures, ce sera un puissant moyen pour nous de contrer les manoeuvres politiciennes qui s’annoncent. Elles vont tenter de freiner la création du Centre de Santé qui est pour vous, pour vos enfants et vos aînés et toute la population du Valois la seule solution contre la pénurie médicale.

Le centre de Santé de la Maison Médicale